La Réponse à l’Antisémitisme

 

La Réponse à l'Antisémitisme

Un Ex-terroriste qui aujourd’hui aime le peuple juif

L’histoire véridique de Zacharie Anani

Un extrait de Arutz Sheva: «J’ai été élevé dans la haine des Juifs et d’Israël. C’était ma première réaction à leur égard, "- disait Zacharie Anani  à Tovie Singer sur Radio Nationale d’Israël. " Dieu merci, j’ai passé la plus grande partie de ma courte vie de terroriste à lutter contre des gens comme moi. »
« Le destin n’a jamais permis que je me retrouve à me battre contre l'armée israélienne », a ajouté Anani.

www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/93666 (25/11/05)

La Réponse à l'Antisémitisme

Zachariah AnaniZacharie Anani est né au Liban, à Beyrouth, et il est le fils d'un prêtre musulman. Il était prévu qu'il suive les traces de son arrière-grand-père et grand-père qui étaient des imams (autorités religieuses). Aussi, à l'âge de trois ans, il a été envoyé dans une école islamique. À 13 ans, il rejoint l'un des nombreux groupes de milice qui existaient dans les années 70 et  qui étaient financés par l'Organisation de la libération de la Palestine (OLP). Sa famille était ravie parce que, selon la tradition islamique, ceux qui meurent sur le champ de bataille contre les infidèles ont le droit d'entrer au ciel et leurs familles doivent être respectées. Il a appris à haïr les Juifs, les Chrétiens et les Américains. Il a appris à se battre, à tuer avec des armes mais aussi à mains nues.

Dans son organisation, la règle est que si deux ou plusieurs membres de la milice sont témoins d’un meurtre, un point est placé en faveur du meurtrier sur sa carte de membre. Peu de temps après avoir été enrôlé, Anani a commis son premier assassinat, et arrivé à l’âge de 17 ans, il y avait 223 points sur sa carte. Anani décrit les deux effets typiques que cet environnement a sur les jeunes musulmans ; Soit ils deviennent incroyablement fanatiques de l'Islam, soit ils deviennent froids et indifférents, comme s’ils étaient morts à l'intérieur. Cette dernière réaction fut celle d’Anani. Arrivé à l’âge de seize ans, il avait vu tellement de meurtres et de violence, que la vie n’avait plus aucune signification pour lui, et même ses camarades le craignaient. Anani ne s’attendait pas à vivre au-delà de ses vingt ans. 

            Il était seul et sa vie était vide et désoeuvrée. Un jour, il a vu un missionnaire qui prêchait au coin de la rue. Sachant que c’était un chrétien, Anani a rapidement fait demi-tour pour s’éloigner, mais il a été arrêté à mi-chemin par la déclaration du missionnaire : « Jésus le Messie vous donnera une nouvelle vie, l'espérance et le salut». Il attendit que le missionnaire ait terminé, puis Anani s’approcha de lui. « Croyez-vous vraiment à ce que vous dites? » demanda-t-il. Après une brève discussion, le missionnaire glissa sa carte dans la main d’Anani en disant : «Appelez-moi quand vous voulez ». Cette nuit-là, incapable de dormir, il ne cessait de repasser dans sa tête les paroles du missionnaire. « Jésus le Messie vous donnera une nouvelle vie, l’espérance et le salut ». Le jour suivant il appela le missionnaire et demanda à le rencontrer. Lorsqu’il entendit que Jésus-Christ était mort sur la croix et qu’Il avait payé pour ses péchés, Anani pleura. Zacharie ouvrit la Bible pour la première fois de sa vie et il lut lui-même les paroles de Jésus: « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos ». (Matthieu 11:28). Cet après-midi-là, Anani donna sa vie à Jésus-Christ. Il nous confia plus tard : "Ce fut le début d’un grand changement dans ma vie."

 

La première réaction d’Anani fut de partager avec sa famille la joie de sa nouvelle vie en Jésus le Messie. «Le lendemain je suis allé le dire à mes parents, et à tout le monde. Je n’ai pas caché ma foi ». Sa famille a immédiatement réagi. Son père a déchiré sa Bible et l'a giflé. Sa mère a prévenu tous les voisins de garder leurs enfants éloignés de lui. Lorsque le fait de sa conversion a été connu, les dirigeants musulmans de Beyrouth l’ont traité d’apostat. Il a été interrogé par un imam qui lui a posé des questions intelligentes. Anani sentait l'insuffisance de ses réponses, mais il savait que Dieu lui avait donné un nouvel esprit, un cœur nouveau, et Jésus était devenu son Seigneur et son Sauveur. Après cela,  il a été battu jusqu’à ce qu’il soit inconscient. Il a été excommunié de la foi musulmane. On lui a donné trois jours pour se rétracter et pour revenir à la mosquée comme un bon musulman. S’il ne le faisait pas, toute personne avait le droit de le tuer. Trois jours plus tard Anani n'avait toujours pas renié Jésus.

 

Et puis son père a embauché trois assassins kurdes pour l'exécuter. Durant les années suivantes, il y a eu 18 tentatives d’assassinat contre lui.

La haine et le vide ont disparu de la vie d’Anani. Ils ont été remplacés par l'amour pour tous les peuples, y compris les Juifs. Depuis qu'il a quitté le Liban en 1996, il parle avec courage de l’amour de Jésus le Messie avec tout le monde, mais il expose aussi ouvertement les mensonges de l'Islam concernant Israël et les Juifs. L’ancien combattant de la milice de Beyrouth continue de s’émerveiller des changements que Dieu a apportés dans sa vie.

Qu'est-ce qui a effectivement produit ce changement radical dans sa vie? Pour les croyants régénérés en Jésus le Messie, la transformation d’ Anani, bien que spectaculaire, n’est pas du tout inhabituelle. Il y a littéralement des millions de personnes dans le monde aujourd'hui qui ont subi cette transformation que Jesus appellait « la régénération ou nouvelle naissance ». Nos églises sont remplies de gens ayant des témoignages de conversions semblables à celles qui sont arrivées au temps où Jésus le Messie était sur la terre.

 

Pour bien comprendre ce qui est arrivé à Zacharie Anani, il nous faut revenir aux prophètes qui ont annoncé la venue du Messie. Dieu a dit qu'Il susciterait un prophète comme Moïse. Jésus a accompli des miracles et a établi une alliance avec le peuple de Dieu comme Moïse l’avait fait (Deutéronome 18: 15-19). Esaïe a dit qu'Il naîtrait d'une vierge (Esaïe 7:14). Michée  nous a dit qu'Il viendrait de Bethléem, qu’il serait éternel, et qu’il serait le Roi (Michée 5:1).

Esaïe a prédit qu'Il guérirait les malades, les boiteux, les sourds et les muets. Esaïe a également dit que malgré ces miracles, Il serait rejeté par son peuple et tué, mais que par sa mort, Il accomplirait sa mission envers l'humanité.

 

Il était innocent, mais il est mort à notre place, à la place des pécheurs. Il  a porté littéralement notre châtiment, afin que nous puissions être pardonnés et être autorisés à entrer au ciel librement. Esaïe a parlé de la mort du Messie en disant,  « Méprisé et abandonné des hommes…Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités…Et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous ».   (Esaïe 53: 3-6).

Pourquoi avons-nous besoin de quelqu'un pour payer pour nos péchés? Le sacrifice d’animaux était un principe qui avait été introduit après la chute dans le jardin d'Eden, et qui avait ensuite été institué dans la loi de Moïse comme rituel pour l'expiation du péché.  « Car en ce jour on fera l'expiation pour vous, afin de vous purifier: vous serez purifiés de tous vos péchés devant l'Éternel. » (Lévitique 16:30) Dans la loi de Moïse, il est  déclaré : « …car c'est par l'âme que le sang fait l'expiation ». (Lévitique 17:11). Depuis le début des temps, les patriarches ont fait des sacrifices d’animaux. L'observance du sacrifice d’animaux avec effusion de sang pendant le Yom Kippour (Jour de l'Expiation) était absolument nécessaire pour que les gens reçoivent l’expiation pour le péché.  « … sans effusion de sang il n'y a pas de pardon ». (Hébreux 9:22). Tout cela était une image du futur plan de Dieu pour apporter le pardon complet du péché, par le sang versé et la mort sacrificielle du Seigneur Jésus-Christ.

Cependant, David a prédit que le Messie ne resterait pas dans la tombe (Psaume 16:10). Après sa mort, Il est ressuscité, avec plus de 500 témoins attestant de cela, et il est monté à la droite de Dieu. Voici ce qu’Esaïe a prophétisé concernant cet enfant venu de Dieu : « Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. Donner à l'empire de l'accroissement, Et une paix sans fin au trône de David et à son royaume. » (Esaïe 9: 6-7). Le prophète Daniel nous a dit que tout cela arriverait peu de temps avant la destruction de Jérusalem et du Temple (Daniel 9:26). Toutes ces prophéties et beaucoup d'autres, se sont accomplies en Jésus le Messie.

Il y a d'autres promesses dans la Bible qui parlent de la nature du salut que ce Sauveur offrirait à toute l'humanité, et elles décrivent exactement ce qui est arrivé à Zacharie Anani. «Je leur donnerai un même coeur, Et je mettrai en vous un esprit nouveau; J'ôterai de leur corps le coeur de pierre, Et je leur donnerai un coeur de chair, Afin qu'ils suivent mes ordonnances, Et qu'ils observent et pratiquent mes lois; Et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu». (Ezéchiel 11:19-20). Il est annoncé que Son salut serait complet, qu’il  n’y aurait rien à y ajouter. Il ne pardonnerait pas seulement les péchés de ceux qui ont mis leur confiance dans le Saint d'Israël, mais Il prendrait leurs cœurs froids et durs, des cœurs qui le haïssaient ou qui lui étaient indifférents et Il les remplacerait  par des cœurs qui L'aiment et Le suivent. Dieu a promis qu'il mettrait un esprit nouveau en ceux qui ont mis leur confiance dans le Messie, qu'ils soient Juifs ou Gentils. (Esaïe 42: 6; Romains 10: 11-13; Ezéchiel 11:19). La nature primordiale de ce fait est qu’il décrit avec précision ce qui est arrivé à des millions de personnes à travers le monde depuis deux mille ans, à tous ceux qui ont mis leur confiance en Jésus le Messie comme leur Sauveur. Pensez-y.

L'antisémitisme est, en fait, la rébellion contre le Dieu d'Israël, Qui est le Dieu de toute la terre. La solution à l'antisémitisme à travers le monde verra sa réalisation quand le Messie Jésus reviendra et règnera, à partir de Jérusalem, sur le monde entier. « En ce jour-là, l'Éternel protégera …En ce jour-là, Je m'efforcerai de détruire toutes les nations Qui viendront contre Jérusalem...Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé ». (Zacharie 12 : 8-10)

Quand avons-nous percé l'Éternel? L'ex-musulman terroriste, Zacharie Anani, et des millions d'autres, ont trouvé la solution à l'antisémitisme ainsi que leur salut personnel, en suivant l'ordre de Dieu qui est "la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus-Christ."

Avez-vous fait l’expérience du pardon de vos péchés et de la vie nouvelle que Zacharie Anani et des millions d'autres ont trouvés ? Vous êtes-vous détourné de vos péchés et êtes-vous né de nouveau? Jésus dit,  « Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également » (Luc 13 :5) et « … si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu » (Jean 3: 3). Dieu vous aime et a sacrifié la vie de son fils afin de payer pour tous vos péchés, pour vous donner un cœur pur, et vous offrir la vie éternelle. « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle »(Jean 3: 16).

Pour ceux qui rejettent son unique solution pour le pardon des péchés et la vie éternelle, il les avertit  solennellement « Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort » (Apocalypse 21: 8)

« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité des morts, tu seras sauvé… Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé». (Romains 10: 9, 13)

Pourquoi ne demandez-vous pas à Dieu maintenant de vous pardonner tous vos péchés et de vous donner le salut et la vie éternelle qu’Il vous offre en Jésus-Christ?

 

 

Comments are closed.